BMW admet avoir collecté des données auprès des propriétaires, mais uniquement avec leur approbation

 BMW iDrive 20

Les voitures devenant des ordinateurs roulants, notre vie privée est en danger. Tout comme les smartphones, un système d'infodivertissement moderne est toujours connecté à Internet. Cela nous rend vulnérables aux piratages, car les malfaiteurs exploitent les problèmes logiciels pour obtenir des données personnelles. BMW a admis qu'il recueillait des informations auprès des propriétaires, mais pas sans leur consentement.

Entretien avec un magazine australien Vente de voitures , Série 7 Le chef de produit Christoph Fagschlunger a déclaré que la société avait collecté des données sur les utilisateurs au cours des trois dernières années. Ce n'est pas une atteinte à leur vie privée car la marque de luxe allemande a demandé l'autorisation à l'avance. Comment les données obtenues aident-elles BMW ? Les informations sont utilisées pour accélérer le développement de logiciels et de matériel de nouvelle génération.

 bmw idrive 8 17 830x553



Le transfert de données s'effectue à l'arrêt du moteur, que ce soit au déclenchement du start/stop ou lorsque la destination est atteinte. Fait intéressant, les paquets d'informations provenant des hybrides rechargeables et des véhicules électriques sont envoyés à BMW lorsque la batterie de la voiture est en charge. Les informations fournies sont transférées à Munich via une connexion mobile sécurisée. Inutile de dire que le fabricant prend en charge les coûts liés au transfert de données. Une fois terminées, les informations obtenues sont traitées à des fins de recherche.

Les données obtenues couvrent l'utilisation des systèmes de sécurité et d'assistance

D'ici la fin de l'année, l'entreprise devrait disposer de plus de 2 milliards de km (1,24 milliard de miles) de données réelles fournies par les propriétaires. Il a poursuivi en disant que près de 80% acceptent de partager leurs données lorsque l'entreprise le leur demande. Si vous vous demandez par quel type d'informations BMW s'intéresse, voici ce que Christoph Fagschlunger a dit :

Cela nous montre des choses comme où le régulateur de vitesse actif est utilisé, le contrôle de voie, comment est-il utilisé, y a-t-il une dégradation des systèmes et le client est-il heureux de l'utiliser ?

Au cours de l'analyse menée jusqu'à présent, BMW s'est rendu compte que certaines fonctionnalités étaient plus largement utilisées que d'autres. Les clients avec la version professionnelle de la navigation utilisent le régulateur de vitesse actif pendant 60 % du temps de conduite, ce qui nous a surpris. Mais l'assistance à la direction, au maintien de voie, n'est que de 36 %. Certains clients commandent la configuration complète, mais ensuite, dans les modes, ils désactivent l'assistance à la direction.

Avec les débuts de la Série 7 G70 / i7 dans quelques jours, BMW devrait porter la technologie embarquée à un nouveau niveau. D'une certaine manière, les propriétaires qui ont accepté de partager leurs données ont prêté main forte.

La source: Vente de voitures