MINI classique avec moteur Hayabusa Drag Races Ford Mustang V8

Une course de dragsters entre une MINI – quelle que soit la génération et la version – et une Ford Mustang serait normalement un duel David contre Goliath. Cependant, cette machine verte est loin d'être votre mignonne petite berline puisque le moteur se trouve maintenant derrière les sièges et envoie de la puissance aux roues arrière. Non seulement cela, mais il a perdu le groupe motopropulseur d'origine au profit d'une unité de 1,3 litre à haut régime tirée d'une superbike Suzuki Hayabusa.

Alors que 180 chevaux et 150 Newton-mètres de couple peuvent sembler peu, la MINI fait pencher la balance à seulement 500 kilogrammes (1 102 livres). Cette Ford Mustang GT doit transporter plus de trois fois le poids de la MINI, à 1 730 kg. Il compense le volume supplémentaire avec un V8 de 5,0 litres à aspiration naturelle beaucoup plus gros produisant 490 ch et 530 Nm après avoir été mis à niveau par les tuners de Clive Sutton.

 Paddy Hopkirk classique mini 7 830x553



La MINI à moteur Hayabusa utilise une boîte de vitesses séquentielle à six rapports tandis que la Mustang GT s'appuie sur une transmission automatique à 10 rapports. Comme on pouvait s'y attendre, le hayon bonkers aussi léger qu'une plume est considérablement plus rapide dans les courses de dragsters, mais la pony car parvient à rattraper son retard grâce à son avantage de puissance colossal. La citadine britannique perd finalement les deux courses de dragsters, même s'il est impressionnant de voir à quel point l'écart est petit entre les deux.

La course de roulis qui a suivi à partir de 30 mph a remis la MINI en tête, mais en vain car le 'Stang orange a déclenché sa colère V8 et a récupéré le terrain perdu avec facilité. Avec la voiture de sport portant l'Ovale Bleu en mode manuel et en troisième vitesse, la petite voiture a remporté sa seule victoire ce jour-là avec une marge négligeable.

On peut dire sans risque de se tromper que les freins représentent le talon d'Achille de la MINI, car il lui fallait beaucoup plus d'espace pour s'arrêter complètement à partir de 70 mph, bien qu'elle soit beaucoup plus légère que la Ford. La Mustang GT était la grande gagnante ce jour-là, mais la ridicule MINI a conquis nos cœurs.

Source : Carwow